Le Sénat a voté la suspension des allocations en cas d’absentéisme

Afin de lutter contre l’absentéisme, le Sénat a adopté, contre l’avis du gouvernement, la suspension immédiate des allocations familiales en cas d’absence « d’au moins quatre demi-journées sur un mois » et « en l’absence de motif légitime ou d’excuses valables ».

Le texte devrait être discuté prochainement en commission mixte paritaire.

21 mai 2019

2019-05-26T21:18:52+01:00